Le miel français bio

quatre miels bio français

Georges Seguin (Okki), CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

Un miel français bio est un miel respectant le cahier des charges de l’apiculture biologique.

Tout apiculteur qui utilise le terme “bio” sur l’étiquetage de ses pots de miel doit être certifié.

Découvrons ensemble la signification d’un miel biologique, ses méthodes de production, quelques données de l’apiculture bio, et où trouver du vrai miel bio français. 

Qu’est-ce qu’un miel français bio ?

Un miel français bio est produit selon des critères précis.

Les apiculteurs certifiés bio suivent une réglementation et des contrôles plus poussés que les apiculteurs conventionnels.

L’apiculture biologique française est encadrée par un cahier des charges européen.

cadre de miel

Produire un miel bio demande une mise en application de plusieurs pratiques apicoles.

Les pratiques de l’agriculture biologogique ont pour but d’améliorer la qualité des aliments, de diminuer les pollutions, de respecter les animaux et l’environnement.

Notons qu’une certification en agriculture biologique, quelle soit pour l’apiculture ou pour une autre filière, ne demande aucune obligation de résultats de production. L’éleveur se focalise sur les pratiques d’élevage et non sur son rendement.

Découvrons les grands principes de l’apiculture biologique.

Les pratiques apicoles bio

  • les abeilles doivent être nées et élevées dans une exploitation bio. Le miel et les produits de la ruche peuvent être commercialisés en bio, un an après avoir appliqué le cahier des charges biologique.
  • les ruches sont placées à l’intérieur d’un rayon de 3 km, où des cultures bio sont présentes, et/ou une flore spontanée, et/ou des cultures sont traitées avec une incidence très faibles sur l’environnement
  • le corps, les hausses et les cadres de ruches sont réalisés avec des matériaux naturels.
  • la cire utilisée doit être biologique
  • seuls quelques traitements sont autorisés pour le nettoyage et la protection des ruches
  • De suffisantes réserves de miel et de pollen doivent être laissées aux abeilles pendant l’hiver.

Contrairement à une apiculture conventionnelle, l’apiculture biologique cadre de manière plus poussée les pratiques apicoles. D’un point de vue technique, l’apiculture biologique demande des contraintes supplémentaires.

En consommant du miel bio français, le consommateur est garanti de déguster un miel produit dans le respect des abeilles et de l’environnement.

Il est important de mentionner que de nombreux apiculteurs “conventionnels”, suivent également des pratiques apicoles saines et durables.

Comment un miel est-il certifié AB ?

Comme pour les autres filières agricoles biologiques, l’apiculteur bio est contrôlé chaque année par un organisme certificateur.

L’apiculteur doit répondre à chaque critère du cahier des charges pour renouveler sa certification annuelle. 

apiculteur bio au rucher

L’organisme effectue également des analyses de miel pour vérifier l’absence de résidus.

Quels types de miel bio existent ?

Tout type de miel, que ce soit du miel monofloral ou polyfloral, peut être certifié.

Il existe un large choix de miels bio produits par les apiculteurs français.

A titre d’exemple, il est possible de trouver du miel d’acacia bio, du miel de châtaignier bio, du miel de fleurs bio, du miel de printemps bio, du miel de montagne bio, du miel de forêt, du miel de lavande, du miel de tilleul bio.

Claude Truong-Ngoc, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

C’est l’emplacement des ruches et l’environnement dans lequel les abeilles évoluent qui influent sur le type de miel.

La biodiversité autour de l’emplacement des ruches est donc un facteur clé pour l’apiculteur.

miel de romarin production

Il est généralement plus difficile de trouver des emplacements pour produire un miel monofloral, comme du miel de romarin rentrant dans les critères du cahier des charges AB.

Un miel toutes fleurs sera plus aisé à produire. L’emplacement pourra se situer autour d’une flore variée, donc plus facile à trouver.

Pour résumer, il exisite autant de types de miels bio que de miels conventionnels. La quantité produite de miel bio est également plus limitée et certains miels sont plus difficiles à dénicher. 

Les chiffres apicoles bio en France

D’après l’étude sortie en 2017 par la FNAB , l’apiculture biologique représente près de 14% du cheptel français.

Les deux régions avec la part la plus importante de ruches certifiées sont l’Occitanie et l’Auvergne Rhône Alpes. Elles représentent à elles deux jusqu’à 38% du cheptel bio.

apiculture bio en france

Quant à la production de miel bio, elle gravite autour de 10% de la production totale de miel en France.

Une grande majorité des exploitations apicoles biologiques détiennent plus de 50 ruches. Ce sont donc majoritairement des apiculteurs semi-professionnels ou professionnels qui produisent du miel bio.

L’étiquetage du miel bio

Lors de l’étiquetage des pots de miel, les apiculteurs conventionnels et biologiques doivent suivre une réglementation précise.

Les éléments obligatoires à faire paraître sur une étiquette de miel sont nombreux : raison sociale de l’entreprise, poids net, type de miel, origine, coordonnées de l’entreprise.

Pour un apiculteur avec la certification bio, une réglementation supplémentaire existe. L’apiculteur a l’obligation d’apposer le logo bio européen sur tous ses produits certifiés bio. En complément, l’origine du produit ainsi que le numéro d’identification de l’organisme certificateur sont à mentionner.

Contrairement aux étiquettes des apiculteurs conventionnels, les étiquettes des apiculteurs bio sont validées par l’organisme certificateur.

Lors de l’achat d’un vrai pot de miel bio, le logo européen sera donc forcément apposé sur l’étiquette.

Exemple d’étiquette conforme à la réglemention des produits biologiques, OPABA:

etiquette miel bio exemple

Le prix du miel bio

Les écarts de prix entre du miel bio et du miel conventionnel restent plutôt marginales. Nous parlons d’un delta d’environ 30%.

Généralement, le prix d’un miel conventionnel vendu au détail se situe entre 12 et 18€/kg TTC.

D’après le résultat de l’enquête FNAB, le prix du miel bio, vendu aussi au détail, se situe en moyenne entre 12€ et 25€/kilo TTC.

12€/kg reste un prix relativement bas. Généralement, il faut compter un prix minimum de 14€/kg pour un miel bio.

grille prix miel bio

Enquête FNAB sur les prix proposés par les apiculteurs bio

Bien entendu, les prix varient en fonction du type de miels et de la récolte de l’année. Un miel comme le miel de sarrasin ou le miel d’acacia, plus difficile à produire, sera proposé à un prix plus élevé.

L’écart de prix est moins important lorsque le miel est directement acheté auprès du producteur. Lorsqu’un miel est vendu en magasin, un intermédiare supplémentaire existe. Il doit lui aussi réaliser une marge sur sa vente. En privilégiant la vente en circuit-court, le prix est plus attractif, et surtout, le travail de l’apiculteur est totalement valorisé.

Pourquoi existe t-il des écarts de prix entre du miel conventionnel et bio ?

Un apiculteur biologique est généralement amené à produire moins de miel.

Il y a plusieurs raisons à cela.

  • Les produits de nourrissement et les intrants bio sont plus chers que le conventionnel.
  • Les produits de traitement, plus naturels, sont moins efficaces. L’apiculteur fait donc face à plus de pertes.
  • La main-d’œuvre est également importante puisqu’il est nécessaire de passer un temps important aux ruchers pour s’assurer de la bonne santé de ses colonies.
  • Chaque année, l’apiculteur doit également inclure le coût d’une certification annuelle (entre 500 et 700€).

Comment savoir si du miel est bio ?

Pour savoir si du miel est bio, il y a deux critères importants à regarder : l’étiquette du pot de miel et le prix au kilo. 

L’étiquette de miel

Avant d’acheter du miel, bio ou conventionnel, prenez le temps de lire l’étiquette. Certains termes peuvent être trompeurs.

Assurez-vous que le miel ait bien été “récolté” ou “produit” par l’apiculteur. Le terme “mis en pot” ne garantit en aucun cas une production locale. Le miel peut venir de l’étranger et être reconditionné en France.

Puis regardez le dos du pot de miel pour découvrir l’origine des miels.

Ci-dessous, vous pouvez voir un exemple de deux pots de miels certifiés bio vendus en grande surface. En tournant le pot, nous découvrons que les miels sont importés, puis mélangés en France.

Vous pouvez aussi jeter un oeil sur la raison sociale de l’entreprise. Certaines entreprises ne produisent pas de miel. Elles agissent en tant qu’intermédiaire et sont qualifiées de revendeurs.

Un autre exemple concret est présenté dessous.
Sur l’avant du pot, la marque de l’entreprise est mise en avant.
Il n’y a aucun terme mentionnant une possible production de miel. En tournant le pot, nous remarquons que le miel n’est pas du tout français. C’est un mélange de miels provenant d’Amérique du Sud et de l’Europe de l’Est. De plus, la raison sociale de l’entreprise est absente sur les deux côtés de l’étiquette.

pot de miel lune de miel

Pour comparer, voici une étiquette d’un miel de chataîgnier bio, produit par un apiculteur français. Le terme « récolté et mis en pot » est utilisé. Le logo UE est apposé sur l’étiquette. Les coordonnées de l’apiculteur sont également mentionnées.

miel français bio

Georges Seguin (Okki), CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

En prenant quelques minutes pour lire l’étiquette, vous aurez plus d’information sur la provenance de votre miel et l’entreprise qui l’a produit, ou mis en pot.

Le prix du miel

Dans un second temps, regardez le prix du miel au kilo.

Un miel bio coûtant moins de 12€/kg peut porter à suspicion.

L’apiculture est une activité coûteuse. Les apiculteurs ont besoin de proposer un prix minimum pour vivre de leur métier.

En moyenne, un miel bio se positionne entre 14 et 20€ le kilo TTC. Comme nous le disions au dessus, les prix varient en fonction du type de miel. Un miel d’acacia sera plus cher qu’un miel de printemps. Il est donc rare de trouver un miel d’acacia bio à 12€/kg …

Pour être quasiment certain d’acheter du vrai miel bio français, il est fortement conseillé de privilégier les circuits-courts et la vente directe. Prenez également l’habitude de parcourir l’étiquette des pots de miel et de regarder le prix. 

Où trouver du miel bio ?

Pour trouver du miel bio, vous pouvez tout simplement vous rendre sur la Plateforme du Miel.

La Plateforme vous permet de trouver n’importe quel type de miel, ou produit de la ruche, et de contacter directement l’apiculteur.

Il n’y a aucun intermédiaire.
C’est l’apiculteur qui fixe ses prix.
Son travail est directement valorisé.

Vous posez vos questions à l’apiculteur et vous gérez ensemble votre commande.

La Plateforme du Miel vous permet d’acheter du vrai miel bio français, et de la gelée royale française bio en circuit-court !

miel en direct
carte plateforme
Share This