Le miel de romarin : peu connu mais si savoureux !

miel de romarin

Le miel de romarin est produit par peu d’apiculteurs français.

Avec ses douces saveurs, c’est un miel qui plaît très facilement.

Partons à sa découverte !

La production de miel de romarin

Le romarin est un arbrisseau qui pousse sous un climat ensoleillé, sur des terrains arides et rocailleux. Il est principalement cultivé dans le sud de la France, dans la région d’Occitanie et en Provence.

Dans l’antiquité romaine, la région de Narbonne fut reconnue comme le berceau de la production de romarin. C’est pour cela que le miel de romarin est également connu sous le nom de miel de Narbonne.

Le romarin fleurit très tôt dans la saison. Ses fleurs apparaissent généralement au mois de février, voire janvier. La floraison est assez longue. Elle peut s’étaler jusqu’au mois d’avril et mai. C’est généralement une des premières miellées printanières.

Le romarin est une plante dite mellifère. Cela veut dire qu’elle sécrète une bonne quantité de nectar, qui est recherché par les abeilles.

production miel de romarin
Photo par Paul Hanaoka via Unsplash

La rareté du miel de romarin

Le miel de romarin reste un miel rare. Un miel rare pour différentes raisons.

Comme la production de miel de sarrasin, la production de miel de romarin reste plutôt marginale en France. Avec le peu de champs de romarin en production, seul un petit nombre d’apiculteurs a la possibilité de déposer des ruches pour y réaliser des récoltes.

Il est à noter qu’un miel, dit monofloral, comme le « miel de romarin » ou « miel de tournesol« , doit provenir entièrement ou essentiellement de la fleur indiquée. Les apiculteurs doivent faire analyser leur miel pour s’assurer que les caractéristiques organoleptiques, physico-chimiques et microscopiques correspondent à leur miel monofloral.

Le changement climatique perturbe également les récoltes de miel.
Lorsque les températures sont trop élevées au mois de janvier ou février, les arbrisseaux de romarin commencent à fleurir précocement.

A la sortie de l’hiver, il n’y a pas assez d’abeilles dans la ruche pour effectuer des récoltes importantes. Les abeilles ne vont pas stocker assez de surplus de miel, correspondant à la récolte de l’apiculteur.

Les surfaces de champs de romarin étant trop peu nombreuses en France, cela ne permet pas de produire de grande quantité de miel de romarin. Seul un petit nombre d’apiculteurs a le privilège d’en produire et d’en vendre.

Parole d’apiculteur

Jérôme Blochet, apiculteur professionnel, nous fait le plaisir d’être avec nous et de nous en dire plus sur sa miellée de romarin :

Notre exploitation, le Rucher des Opies, se situe en plein cœur du parc naturel régional des Alpilles.

Ce qui caractérise ce magnifique terroir sur un plan apicole est qu’il reste propice au démarrage précoce des colonies d’abeilles. En effet, l’espace naturel reste encore très sauvage et la végétation de type garrigue couvre une grande partie du territoire.

La particularité de ces « montagnettes » est qu’à la suite d’un terrible incendie en 1999, qui a malheureusement détruit une bonne partie de la flore, la nature a pu reprendre sa place 3 à 4 années après avec une apparition assez massive de romarin et de thym.

Pour nos chères travailleuses, le romarin est la première floraison mellifère (généralement fin février) et c’est pour nous apiculteurs, la floraison qui sonne le début de la saison !!!!

Cette floraison est à deux titres exceptionnelles.

D’une part, elle est stimulante pour l’abeille et lui permet de se développer de manière significative et d’être en bonne santé (c’est le moment aussi qui nous permet de réaliser des essaims artificiels afin de préparer la saison suivante et pérenniser le cheptel).
D’autre part, c’est une miellée qui peut être exceptionnelle avec des productions de plus de 20 kg par ruche !!!!

Mais attention la moindre gelée et tout espoir de récolte est perdu car la fleur est très fragile !!

Cette année (2022), nous avons déjà posé les premières hausses sur le romarin (depuis le 16 février) espérons que la récolte sera bonne.

Et si dame nature est clémente avec nous cette année, ce sera alors un réel plaisir que de récolter ce merveilleux nectar des dieux, car c’est un miel d’une grande finesse aux notes florales, avec une couleur presque transparente à jaune très clair et avec des vertus insoupçonnables.

La saison est donc lancée !!!
Jérôme Blochet

Son goût et ses caractéristiques

Avec ses douces saveurs et son goût sucré, le miel de romarin est prisé par les connaisseurs.

ll est régulièrement décrit comme un miel raffiné et délicat. Il dégage un parfum discret.

Ses notes végétales et aromatiques vous transportent en quelques secondes sous le soleil provençale.

Du côté de sa cristallisation, elle est plutôt rapide. Le miel peut être de consistance liquide, solide ou crémeuse selon le moment de la saison. Il est de couleur claire, ayant tendance à prendre une couleur jaune pâle lors de la cristallisation.

Une fois cristallisé, c’est un miel à consistance crémeuse et onctueuse. Il est idéal pour tartiner des tranches de pain.

C’est un miel qui se conserve très bien.
Comme tous les autres miels, il est à garder à température ambiante, dans un endroit sec.

Quels sont les bienfaits du miel de romarin ?

Les bienfaits du miel de romarin qui sont le plus régulièrement mentionnés sont les suivants :

  • amélioration du fonctionnement de l’appareil digestif
  • soulagement des douleurs d’estomac et des ulcères
  • soulagement pour les personnes souffrantes d’asthme
  • recommandé pour traiter de l’eczéma
  • lutte efficacement contre la fatigue

C’est un miel dit bénéfique pour la santé.

Les Romains le considéraient comme le meilleur miel au monde.

Au-delà de sa douce et agréable saveur, les Romains l’utilisaient pour ses nombreuses vertus médicinales.

Contenant de nombreux oligo-éléments tels que du fer, du cuivre et du calcium, les qualités nutritionnelles de ce miel, dit légendaire, sont multiples.

Il est vu comme un excellent stimulant. Il est souvent conseillé pour les personnes stressées ou fatiguées.

 

Comment l’utiliser en cuisine ?

En cuisine, le miel de romarin peut s’utiliser dans de nombreuses préparations salées et sucrées.

Association sucré salé

Il s’associe parfaitement avec de la viande telle que le gigot d’agneau, le jarret de veau, le chevreau, le porc, le magret de canard. La douceur de ce miel permet de réaliser de délicieuses associations sucrées-salées.

Il est régulièrement conseillé de consommer du miel de romarin dans une infusion.
L’association avec du citron est excellente.

Attention à ne pas incorporer le miel dans votre infusion toute chaude. Le miel pourrait perdre ses qualités nutritionnelles. Le mieux étant d’ajouter votre cuillère de miel lorsque votre eau est tiède.

Pour une recette 100 % estivale, accompagnez des figues rôties avec du chèvre frais et du miel de romarin. Cette association sucrée salée est à tomber !

Le fromage et le miel de romarin se marient à merveille. Le camembert ou le brie rôti au miel vous feront fondre de bonheur.

Pour accompagner une salade, pensez à réaliser une vinaigrette avec quelques cuillères de miel.

Touches sucrées

Lorsque l’envie de cuisiner est absente, ce miel accompagnera très bien les yaourts, les faisselles et du fromage blanc.

Vous pouvez aussi penser à acheter du miel en brèche de romarin. L’expérience gustative sera totale !

Si vous appréciez les notes fruitées, des fruits comme l’abricot, la pêche, le citron, la figue ou la poire se marient agréablement avec ce miel. Incorporez-les dans une tarte, rôtissez-les au four, mélangez-les en smoothie puis ajoutez une quelques cuillères de miel.

Pour se régaler au petit-déjeuner ou lors de votre quatre heures, Karine propose une excellente recette de brioche au miel. Le miel de romarin apportera de douces saveurs sucrées à votre brioche maison.

Que vous soyez salé ou sucré, le miel de romarin vous offre la possibilité de vous régaler à tout moment de la journée !

Photo de Monika via Unsplash

miel romarin plateau fromage

Photo de Aliona Gumeniuk via Unsplash

Le prix du miel de romarin

Le prix du miel de romarin se situe en moyenne entre 16€/kg et 35€/kg.

Son prix est généralement plus élevé que d’autres miels comme le miel toutes fleurs ou du miel de châtaignier. Cela s’explique par les faibles quantités récoltées en France chaque année.

Pour acheter du miel à prix intéressant et qui valorise le producteur, il est conseillé de commander directement auprès de l’apiculteur. Vous pouvez vous rendre sur la Plateforme du Miel. Elle vous permettra de rentrer en contact avec l’apiculteur de votre choix.

Conclusion

Le miel de romarin est un miel non seulement délicieux mais aussi prisé pour ses bienfaits.
C’est un miel de terroir, aux douces saveurs aromatiques.
Léger et sucré, il s’utilise dans de multiples préparations culinaires, tant salées que sucrées.

Pour le moment, sa production reste encore limitée dû au peu de superficies de romarin cultivées en France et à des récoltes faibles en rendement.

Néanmoins, plusieurs apiculteurs français produisent du miel de romarin.
La Plateforme du Miel vous permet d’en trouver facilement et rapidement.

Le miel de romarin des Alpilles, produit par le Rucher des Opies dans le massif des Alpilles devrait ravir vos papilles.

Belle découverte et surtout, régalez-vous !

Share This