RSE et apiculture :
un engagement pertinent pour les entreprises

rse apiculture

L’apiculture et la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) sont deux domaines qui, à première vue, semblent distincts. En y regardant de plus près, ces deux domaines sont des plus complémentaires.

La RSE, qui intègre les dimensions sociétales et environnementales, est totalement en adéquation avec les pratiques apicoles. L’apiculture joue un rôle fondamental pour la biodiversité et la production alimentaire.

L’apiculture est un maillon clé de la RSE. Nous allons voir comment cette alliance peut être bénéfique à la fois pour les abeilles, les entreprises, et la société.

Nous regarderons les moyens d’intégrer l’apiculture dans la RSE, les avantages qui en découlent, les éventuels inconvénients, et les entreprises apicoles vers lesquelles se tourner.

La RSE, pour qui et pourquoi ?

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est un concept qui englobe l’ensemble des actions et des pratiques mises en place par une entreprise dans le but de contribuer de manière positive à la société et à l’environnement.

D’après le site du gouvernement, la RSE se définit par « l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes. »

Toute entreprise peut mettre en place une démarche RSE. C’est facultatif pour une grande partie d’entre elles mais selon le secteur et la taille de l’entreprise, certaines sociétés sont soumises à des obligations RSE précises, comme la DPEF.

Qu’il soit obligatoire, ou pas, d’intégrer une démarche RSE, il est souvent conseillé de le faire.

La RSE est devenue une démarche importante pour les entreprises. C’est une façon de sensibiliser ses salariés, ses clients, ses fournisseurs, et d’intégrer des pratiques éthiques.

De plus en plus d’entreprises prennent conscience que la Responsabilité Sociale des Entreprises  n’est pas seulement favorable à la société, mais également essentielle à leur pérennité et à leur réputation.

La RSE et l’apiculture : un engagement pertinent

La RSE repose sur trois piliers indépendants : le pilier économique, social, et environnemental.
L’apiculture s’intègre parfaitement à ces trois piliers.

Les abeilles jouent un rôle essentiel pour notre sécurité alimentaire et pour la préservation de l’environnement. Il est essentiel d’en prendre soin et de la préserver.

Découvrez quelques chiffres phares, extraits du rapport IPBES :

  • À l’échelle mondiale, près de 90 % des plantes sauvages à fleurs dépendent, au moins en partie, du transfert de pollen par les animaux.

  • Les cultures qui dépendent des pollinisateurs contribuent au volume de la production mondiale à hauteur de 35 %

  • Les abeilles souffrent de nombreux parasites, notamment l’acarien Varroa chez les abeilles à miel occidentales et orientales. Les maladies émergentes et réémergentes représentent une menace importante pour la santé des abeilles à miel

  • Le renforcement des systèmes agricoles diversifiés consiste à gérer des systèmes comme les forêts jardins, les jardins potagers et l’agroforesterie pour favoriser les pollinisateurs et la pollinisation au moyen de pratiques validées par la science ou les savoirs autochtones et locaux. La gestion des espaces verts urbains et récréatifs visant à accroître l’abondance locale des plantes à fleurs fournissent du nectar et du pollen permet d’augmenter la diversité et l’abondance des pollinisateurs (établi mais incomplet), mais les bienfaits à long terme pour les populations ne sont pas connus.

Les données présentées soulignent l’importance incontestable de l’abeille pour la préservation de l’environnement et de la sécurité alimentaire.

C’est une responsabilité que nous devons assumer collectivement. Cela va même au-delà de l’apiculture et de la RSE, c’est un enjeu vital pour notre avenir.

Grâce aux apiculteurs et aux entreprises engagées, de nombreux projets collaboratifs sont mis en place. Ces projets sont vecteurs d’engagement, de responsabilité et d’avenir.

Comment les entreprises intègrent l’apiculture à leur RSE ?

Les entreprises ont plusieurs options pour intégrer l’apiculture à leur stratégie et politique RSE.

En fonction des objectifs et de l’environnement dans lequel l’entreprise évolue, certaines options sont plus adaptées que d’autres.

1/ Installer des ruches à l’entreprise

Les entreprises spécialisées dans l’installation de ruches, ou les apiculteurs, achètent et installent les ruches, et effectuent le suivi pendant la saison. Ils restent généralement propriétaires des ruches. L’installation de ruches peut dont être perçue comme de la location de ruches.

Pour une entreprise qui souhaite installer des ruches, il faut s’assurer dans un premier temps que l’environnement soit propice à l’accueil de ruches. Il est essentiel qu’il y ait assez de ressources mellifères pour les colonies.

En installant des ruches dans l’entreprise, cette démarche favorise la biodiversité locale tout en sensibilisant et en impliquant plus aisément les employés. Il est souvent conseillé de mettre en place des animations apicoles pour faire découvrir l’importance de l’abeille et de l’apiculture.

Il est possible d’organiser des visites au rucher ainsi que des formations en petit comité pour découvrir le fabuleux métier d’apiculteur.

Concernant le suivi de la, ou les ruches, c’est un apiculteur qui s’en charge. Il se déplace plusieurs fois pendant la saison pour effectuer ses visites de contrôle. La saison, qui varie d’une zone géographique à une autre, se déroule généralement entre mars et octobre.

Bien entendu, n’oublions pas les gourmands !

Au printemps et/ou en été, l’apiculteur va effectuer la récolte de miel. Une partie, ou l’intégralité, de la récolte peut être mise en pot et étiquetée au nom de l’entreprise. De cette façon, les salariés ont le plaisir de pouvoir déguster le miel produit par « leurs » abeilles.

Cela en fait un très beau cadeau pour les paniers garnis de fin d’années. En termes de traçabilité et de circuit-court, on ne peut pas faire mieux.

2/ Installer des ruches chez l’apiculteur

Une autre option est d’installer des ruches chez des apiculteurs locaux.

Cette coopération est à envisager dans plusieurs cas de figure.

Il se peut que l’emplacement de l’entreprise ne se prête pas à l’installation de ruches. Par exemple, l’entreprise n’a pas d’espaces extérieurs ou est située dans un environnement relativement pauvre en ressources florales.

Il peut aussi arriver que l’apiculteur réside assez loin de l’entreprise. Afin de limiter les déplacements, il peut être judicieux de mettre ses ruches directement dans son rucher.

Lorsque les ruches sont positionnées chez l’apiculteur, ce dernier va les suivre tout au long de la saison. Il effectuera également la récolte.

Même si les ruches ne sont pas installées dans l’entreprise, il est quand même possible d’organiser des visites du rucher de l’apiculteur ainsi que des interventions auprès des salariés sur les thématiques de l’abeille et de l’apiculture.

Les salariés de l’entreprise pourront aussi recevoir leurs miels, dans des pots personnalisés.

3/ Parrainage d’abeilles

Dans ce cas de figure, l’apiculteur utilise ses ruches existantes.

L’entreprise ou le particulier, peut alors parrainer une partie de la ruche (un nombre d’abeilles donc), une ruche complète ou plusieurs ruches.

Généralement, ce sont les particuliers qui parrainent des abeilles.

Les entreprises sont plus sur de l’installation et de la location de ruche complète.

Pour du parrainage de ruches, l’apiculteur met à disposition une partie de la récolte de la ruche et peut proposer en complément une visite au rucher, des interventions à l’entreprise, une personnalisation de ruche.

4/ Parrainer un apiculteur

Enfin, les entreprises peuvent choisir de parrainer un apiculteur. Cette démarche permet de soutenir des projets apicoles tout en démontrant leur engagement via la RSE.

Le parrainage peut prendre différentes formes.

Il peut s’effectuer par une aide financière pour l’apiculteur ou en réalisant une prestation qui lui serait utile (ex: accompagnement comptable). Cela permet à l’apiculteur de développer son activité, tout en impliquant les entités qui le soutiennent.

L’apiculteur peut également faire bénéficier l’entreprise de pots de miels personnalisés, de visite du rucher, de formation.

Avantages de l’apiculture dans sa RSE

En choisissant d’intégrer l’apiculture dans sa RSE, l’entreprise choisit un domaine qui revêt d’une importance capitale, à la fois pour l’environnement, l’économie et la société.

Les salariés y sont très sensibles.

L’apiculture permet de :
– Sensibiliser à la nature, à la pollinisation et à la biodiversité
– S’impliquer dans la préservation de l’environnement
– Soutenir la filière apicole
– Consommer localement

C’est également un sujet de communication sur lequel l’entreprise peut s’appuyer.

Cela peut aider à établir de nouvelles collaborations, à maintenir certaines relations clients, et à transmettre une belle image à ses clients et fournisseurs.

En installant des ruches à l’entreprise ou chez l’apiculteur, les salariés peuvent être impliqués à plusieurs niveaux : ouverture des ruches, récolte du miel, dégustation, formation d’initiation à l’apiculture, formation sur l’abeille.

Les salariés ont également le plaisir de recevoir leurs miels. Ils peuvent également recevoir d’autres produits de la ruche, en fonction du partenariat réalisé.

Les inconvénients possibles

L’apiculture est une activité qui requiert des investissements de départ, notamment avec l’achat de la ruche et de l’essaim. A cela, il est nécessaire d’ajouter les déplacements de l’apiculteur et les achats inhérents de conduite de colonie.

Même si l’installation peut sembler coûteuse, elle est vite contrebalancée par les nombreux avantages qu’elle apporte (impact environnemental et local, salariés impliqués, récolte de miel, formation, team building)

De plus, grâce à la flexibilité de l’activité apicole, il est possible d’adapter les prestations RSE en fonction du budget et des contraintes de l’entreprise.

Vers qui se tourner ?

Il y a des entreprises, dites spécialisées, dans l’installation de ruches. Certaines d’entre elles rayonnent à l’échelle d’un département, d’une région (Bretagne, Ile de France, etc…) pendant que d’autres couvrent tout le territoire français. Lorsqu’une entreprise installe des ruches partout en France, elle délègue souvent la gestion à un apiculteur local.

Des apiculteurs proposent également cette prestation de service. Pour en trouver, il est conseillé de faire une recherche internet, de faire jouer son réseau, ou de contacter un syndicat apicole local pour être orienté vers la bonne personne.

Besoin d’aide ? Demandez moi !
Je vous aiguille vers les bons acteurs.

Email : contact@laplateformedumiel.fr

Ruches et RSE : un engagement durable

L’apiculture dans le cadre de la RSE représente un engagement envers un avenir durable.

En intégrant des ruches dans la démarche RSE, les entreprises s’impliquent pour préserver la biodiversité, protéger les abeilles et soutenir les apiculteurs locaux. Ces actions contribuent à l’amélioration des écosystèmes, renforcent la sécurité alimentaire et créent des partenariats locaux.

Qu’il s’agisse des salariés, de ses clients ou des fournisseurs, le monde des abeilles est un merveilleux vecteur communautaire. Chacun d’entre nous est impliqué pour permettre aux générations actuelles et futures de vivre dans un environnement sain et préservé.

Rédigé par Sophie

Sophie est la fondatrice de la Plateforme du Miel. Apicultrice amateur depuis 2016 et consultante en informatique, elle gère en toute indépendance la Plateforme du Miel. L’objectif est simple : valoriser le travail de nos apiculteurs français. En savoir plus sur La Plateforme du Miel.