Combien coûte une ruche ? Les prix à connaître

Regardons avec précision combien coûte une ruche.

L’apiculture est une activité qui attire de nombreuses personnes. En France, plus de 90% des apiculteurs sont amateurs. 

Avant de se lancer, il y a un critère à prendre en compte. Il s’agit de l’aspect financier. L’apiculture requiert un investissement de départ et cela commence entre autre par l’achat d’une ou plusieurs ruches. L’équipement de l’apiculteur et le matériel d’extraction sont aussi à prendre en compte. Ces dépenses ne seront pas abordées dans cet article.

Voyons ensemble les coûts associés à l’installation d’une ruche.

prix d'une ruche, combien coûte une ruche

 Prix d’une ruche vide

A chaque apiculteur son envie et sa méthode.

En effet, il existe plusieurs types de ruches. Chaque ruche a ses spécificités. C’est à l’apiculteur de choisir le type de ruches qu’il souhaite utiliser. En France, la ruche la plus connue et la plus utilisée est la ruche Dadant. Elle est suivie par la ruche Langstroth. A plus petite échelle, nous retrouvons la ruche Warré, la ruche Voirnot et la ruche Kenyanne (aussi appelée ruche horizontale).

Dans cette analyse de prix, une ruche dite vide contient les éléments suivants : le corps, les cadres non cirés, le couvre cadre, le toit, la planche d’envol, et une hausse.

Les chiffres du tableau représentent une fourchette de prix venant de trois fournisseurs de matériels apicoles et un fabriquant de ruches.

Type de ruche
Prix
Dadant 10 cadres avec hausse 115€ – 130€
Dadant 12 cadres avec hausse 150€ – 175€
Ruche Langstroth avec hausse 130€ – 179€
Ruche Voirnot avec hausse 120€ – 155€
Ruche Warré sans vitre
Ruche Warré avec 3 corps vitrés
110€ – 130€
120€ – 145€
Ruche Kenyanne 330€ – 390€

Les types de matériaux utilisés.

Pour la fabrication des ruches, le bois reste le matériau le plus utilisé. Même si les essences peuvent varier d’un fabricant à un autre, il y en a deux qui prédominent : le pin (sylvestre ou maritime) et l’épicéa.

Pour limiter les coûts et faciliter les manipulations, certains fabricants proposent des ruches en plastique. C’est notamment le cas de l’entreprise française Nicot. Leur matériel apicole est à base de Polyéthylène Haute Densité recyclable.

En 2023, une ruche Nicot Dadant 10 cadres coûte environ 120€. Le prix est similaire à une ruche Dadant en bois de 10 cadres. La différence majeure se trouve au niveau du poids : 10 kg vs 15-17 kg.

Type de ruche
Prix
Nicot Dadant 10 cadres avec hausse 115€ – 130€
Dadant 10 cadres avec hausse 115€ – 130€

Prix d’une ruche avec abeilles

Il est l’heure de peupler la ruche.

L’essaim d’abeilles est l’élément le plus important de la ruche.

Il y a deux façons d’obtenir un essaim : l’achat auprès d’un apiculteur, ou récupérer un essaim sauvage.

Pour un apiculteur amateur qui débute ou qui recherche de la traçabilité, il est conseillé de partir sur l’achat d’un essaim auprès d’un professionnel.

Un essaim est généralement vendu en ruchette 5 cadres. Le prix varie selon la lignée de la colonie, la race d’abeilles, l’origine et l’âge de la reine.

Ci-dessous, vous trouverez une moyenne de prix, provenant de 5 sites d’apiculteurs professionnels. N’oubliez pas de demander le registre d’élevage pour avoir toutes les informations sur la création et l’origine de l’essaim. Pour plus d’information sur les créations d’essaim, voici un article intéressant rédigé par un apiculteur professionnel.

Type d’essaim
Prix
Reine hivernée (sur 5 cadres) 160€ – 185€
Essaim de l’année (sur 5 cadres) 150€ – 170€

Récapitulons les étapes nécessaires avant de pouvoir gérer sa ruche : trouver et valider l’emplacement, achat d’une ruche vide, peindre sa ruche et peupler sa ruche.

Il est possible de gagner un peu de temps en achetant une ruche complète, déjà peuplée. Son coût se situe entre 300 et 500€. La composition de la ruche clé en main fait varier le prix. Certaines sont vendues avec une hausse, un essaim de l’année, une race spécifique comme l’abeille noire, etc. Pour trouver ces ruches clé en main, rapprochez vous directement des apiculteurs professionnels.

Prix d’une ruche complète sur l’année

Quel que soit l’objectif de l’apiculteur (récolte de miel ou pollinisation), des dépenses supplémentaires seront à prévoir pendant l’année.

Parfois, les mauvaises conditions météorologiques ou une erreur de manipulation peuvent amener l’apiculteur à devoir nourrir ses abeilles. Il faut donc acheter un nourrisseur pour y mettre du miel ou du sirop. Il est également conseillé d’effectuer un traitement contre le varroa une à deux fois l’an. Son coût varie selon la technique de traitement choisi.

La cire gaufrée fait aussi partie des dépenses de l’année. La quantité utilisée varie selon les méthodes de l’apiculteur. Certains mettront des feuilles entières sur les cadres de corps et d’autres seulement 1/3. Il en est de même pour les cadres de hausse.

Si la production de miel est abondante, une hausse supplémentaire pourra être ajoutée. Il n’est pas rare de voir deux ou trois hausses sur une ruche.

Dépenses à l’année
Prix
Nourrisseur 5€- 20€
Grille à reine + Grille à frelon 5€
Cire gaufrée  1€ par feuille utilisée
Hausse supplémentaire (avec cadre) 30€ – 35€
Traitement varroa (selon technique utilisée) moyenne de 5€ par ruche

Où acheter ses ruches ?

Normalement, il est possible de trouver au moins un magasin apicole par département. Certains magasins de jardinerie proposent du matériel mais le choix reste plus restreint. Il existe également plusieurs fabricants de ruches en France. C’est idéal si vous résidez à côté de l’entreprise. La traçabilité de vos ruches est totale. Généralement, en étant membre d’un syndicat apicole, il est aussi possible d’avoir accès à du matériel apicole à bon prix.

Bien entendu, il y a aussi l’alternative d’acheter ses ruches en ligne. Les ruches restent encombrantes et lourdes. C’est plus facile et plus agréable d’acheter ses ruches directement en magasin. C’est encore mieux de les acheter directement chez le fabricant puisqu’il n’y a pas d’intermédiaire.

Pour trouver des essaims, il est judicieux de commencer par une recherche internet. Si le choix est limité, appelez directement des apiculteurs professionnels autour de chez vous.

Faire des économies en achetant une ruche d’occasion ?

Il n’est pas recommandé d’acheter des ruches d’occasion.
En apiculture, l’hygiène a toute son importance.

Le suivi et l’entretien régulier d’une ruche est essentiel. Sans connaître les pratiques effectuées par l’apiculteur précédent, vous courrez le risque de transmettre de possibles maladies à la nouvelle colonie.

Avec une durée de vie moyenne de 15 à 20 ans, il est vraiment préférable d’acheter des ruches neuves.

Pour faire des économies, attendez tout simplement des promotions ou essayez d’avoir des prix attractifs sur un salon apicole ou avec votre syndicat.

Alors, combien coûte une ruche ?

La réponse à cette question dépend de deux facteurs : le type de ruche et le type d’essaim. Avec ces deux informations, il est plutôt aisé d’estimer le montant d’une ruche.

En moyenne, pour une ruche Dadant 10 cadres complète (2 hausses + essaim + dépenses de l’année), il faut compter environ 350€.

En complément du prix de la ruche, il faut inclure d’autres dépenses comme l’équipement de l’apiculteur, la formation, les traitements, la cire, ou le matériel d’extraction.

Pour une personne qui débute en apiculture, la recommandation est de commencer avec un minimum de 2 ruches. Pour d’avantage d’explication, accédez à l’article Combien de ruches pour un particulier ?

Oui, l’apiculture demande un investissement financier. Mais quel que soit l’objectif de l’apiculteur, l’apiculture n’est pas une simple question de coût. C’est un engagement envers l’environnement et le monde de demain.

Formez vous et lancez vous ! C’est un univers passionnant et un univers rempli d’hommes et de femmes passionnés.

Rédigé par Sophie

Sophie est la fondatrice de la Plateforme du Miel. Apicultrice amateur depuis 2016 et consultante en informatique, elle gère en toute indépendance la Plateforme du Miel. L’objectif est simple : valoriser le travail de nos apiculteurs français. En savoir plus sur La Plateforme du Miel.