Les outils de l’apiculteur au rucher

Les outils de l’apiculteur sont des éléments indispensables afin de bien manipuler ses ruches. Ils permettent également de travailler en toute sérénité.

Découvrons les outils essentiels à amener avec soi au rucher.

La tenue apicole

La tenue apicole est un des éléments les plus importants.

Il faut privilégier une tenue de qualité, durable, et qui reste ample.
L’apiculteur doit se sentir à l’aise pour manipuler ses ruches.

Il y a pléthore de tenues disponibles sur Internet ou dans les magasins.
Après avoir testé plusieurs modèles, je peux vous conseiller les tenues Apiprotec, et notamment la combinaison intégrale.

Ces tenues sont fabriquées en France. Le tissu est très agréable, il y a une multitude de poches et la qualité est au rendez-vous. 

apiprotec france

En complément d’une tenue, il faut penser à s’équiper de gants de qualité.

Ils doivent être assez épais et à la bonne taille. Avec des gants légèrement trop grands, il sera plus difficile de manipuler les cadres.

Il y a un élément à ne pas oublier. Il ne faut pas négliger le choix des chaussures.
Pour éviter tout risque de piqûre, les bottes sont tout simplement recommandées.

Les outils de l’apiculteur lors des manipulations

Lève cadre

Le lève cadre est un outil essentiel lors des visites de ruches.

Il a plusieurs fonctions.

Le lève cadre s’utilise avant même de soulever les cadres. Il a pour avantage de pouvoir se glisser facilement entre le toit et le corps de la ruche, ou le corps et la hausse, pour décoller et ouvrir ses ruches.

Sa fonction première est de décoller, et en même temps déplacer les cadres de la ruche, pour pouvoir les lever.

L’outil permet également de gratter les surplus de propolis et de cire présents sur les cadres, et sous le toit.

Lorsque les cadres de corps ou de hausses sont relativement lourds, il peut être intéressant de s’équiper d’un lève cadre à pince. Il sera plus facile de soulever les cadres et de les garder bien à la verticale.

Brosse ou plume

Une brosse permet d’écarter des abeilles posées sur les cadres de la ruche. Elle est particulièrement utile lors de la récolte de miel pour enlever les abeilles restantes.

Une plume est une très bonne alternative à la brosse. Elle est plus légère et elle dérangera moins les abeilles. Il n’y a plus qu’à en trouver une dans la nature !

Enfumoir

Tout comme le lèvre cadre, l’enfumoir est un outil essentiel lors de l’ouverture des ruches.

Il fait aussi parti du matériel nécessaire pour récupérer un essaim.

La fumée va permettre de calmer les abeilles.

Les abeilles seront moins à même de vous piquer.

Il en résulte deux avantages majeurs.

Dans un premier temps, il y aura beaucoup moins d’abeilles à mourir.
D’autre part, la visite de ruche sera plus agréable et permettra de manipuler ses cadres plus aisément.

Un enfumoir en inox, avec un soufflet en cuir et une grille de protection, est à privilégier.
Pour vous aider à choisir votre enfumoir, rendez-vous sur l’article du blog « Comment choisir son enfumoir en apiculture ? »

Concernant les combustibles, il est possible d’en acheter ou d’en récupérer directement dans la nature ( ex : aiguilles de pin )

Chalumeau

Afin de lancer aisément son enfumoir, le chalumeau est idéal. Le briquet est une alternative mais par contre, vous pourriez avoir besoin de plus de temps pour lancer l’enfumoir.

Option : Repose cadre

Le repose cadre est un élément souvent oublié.

Il est très pratique lorsque les cadres du corps de ruche sont à soulever.

De cette façon, nul besoin de poser son cadre parterre. Il suffit de le mettre sur son repose cadre. C’est plus hygiénique et les manipulations sont plus fluides.

Quels autres matériels pour l’apiculteur ?

Crayon et papier

Il est très important de noter les manipulations effectuées au rucher.

Pour cela, plusieurs méthodes existent.

Certains apiculteurs mettent des feuilles plastifiées sous les toits des ruches, pendant que d’autres utilisent un carnet, ou même leur téléphone.

Quelque soit la méthode utilisée, il est très pratique d’avoir à disposition un marker, un crayon bic et un petit carnet dans sa boîte à outils.

Le marker ou crayon bic peut aussi servir à mettre des repères sur certains cadres.

Stylo d’adrénaline

Allergique ou non aux piqûres d’abeille, il faut avoir un stylo d’adrénaline à porter de main.

Une mauvaise réaction à une piqûre peut avoir des conséquences importantes.

Le stylo d’adrénaline s’achète tout simplement en pharmacie.

Il peut sauver une vie alors n’oubliez pas de le glisser dans votre boîte à outils.

La boîte à outils

Avec les différents outils nécessaires lors des visites de ruche, il faut penser à s’équiper d’une boîte à outils.

Il en existe en bois. Quelques personnes ont mis à disposition des plans sur internet pour fabriquer soi-même sa caisse.

Autrement, il est possible de trouver des sacs longilignes, horizontaux, en tissu dans des magasins de bricolage. Ces sacs sont plus légers, facile à porter, et spacieux.

Le matériel de base de l’apiculteur

Avec une boîte à outil complète, les manipulations sur les ruches seront agréables, précises et efficaces.

Avant chaque visite au rucher, assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire.

Cela évitera des allers-retours inutiles entre chez vous et le rucher.

Share This