Le matériel pour récupérer un essaim

Avoir le bon matériel pour récupérer un essaim est essentiel.

En étant bien équipé, vous pourrez effectuer vos manipulations sereinement et en douceur.

Il est donc conseillé d’avoir tout le matériel de prêt, dans un coin de son garage ou de son atelier.

De cette façon, lorsque vous vous déplacerez pour récupérer un essaim, il n’y aura pas de perte de temps et pas d’oubli de matériel.

Matériel pour récupérer un essaim : les indispensables

Afin d’être bien équipé pour intervenir sur un essaimage, il y a plusieurs éléments à avoir avec soi.

matériel essentiel essaimage

👉 Une combinaison intégrale

Il est souvent dit qu’une colonie d’abeilles qui essaime est peu agressive.

Oui et non.

Pendant l’essaimage, les abeilles ont plutôt tendance à s’occuper de la reine ou de leurs réserves de miel mais n’oublions pas qu’elles n’aiment pas être embêtées. Elles peuvent donc piquer.

Il reste indispensable de s’équiper pour récupérer un essaim.

La combinaison intégrale reste l’option la plus adéquate pour effectuer ses manipulations en toute sécurité.

Bien entendu, il faut également protéger les extrémités, avec une bonne paire de gants et de bottes.

👉 Une ruchette : en polystyrène ou en bois

La ruchette est un élément essentiel.

La ruchette en polystyrène est majoritairement utilisée pour récupérer un essaim.

Elle a l’avantage d’être légère et de se manipuler aisément.
Son prix est également abordable. Il faut compter entre 25 et 30€.

En revanche, elle ne va pas servir à accueillir la colonie pendant de nombreuses semaines. Une fois que l’essaim est récupéré, la colonie sera mise dans une ruchette en bois ou dans une ruche avec des partitions.

Pour récupérer un essaim, l’utilisation d’une ruchette en bois est encore plus adaptée. Certes, son poids n’est pas le même mais elle permet de limiter les manipulations telles que le transvasement de la colonie.

Il est idéal de prendre une ruchette ayant déjà accueilli une colonie dans le passé. Grâce aux phéromones laissés dans la ruchette, les abeilles se sentiront un peu plus dans leur environnement.

Une ruchette 6 cadres Dadant, en bois coûte environ 50€ (sans les cadres).

👉 Des cadres cirés

Il est indispensable de mettre des cadres cirés dans sa ruchette.

Les abeilles pourront commencer à bâtir et développer leur colonie plus rapidement.

Il est idéal d’ajouter un ou deux cadres, déjà bâtis, pour faciliter la ponte et le stockage des réserves.

L’ajout d’un ou deux cadres de miel est également conseillé.

👉 Une sangle

Une sangle est vivement recommandée.

Elle est à mettre autour de la ruchette, après avoir récupéré l’essaim.

Vous pourrez alors transporter la ruchette sereinement, sans risque que le toit et le couvercle ne tombent.

👉 Enfumoir, avec de quoi l’allumer

Chaque apiculteur utilise sa propre technique pour récupérer un essaim.

Certains utilisent un enfumoir, d’autres non.

Il est quand même conseillé de l’avoir à proximité.

Il peut servir à enfumer des abeilles restant sur la zone de l’essaimage pour qu’elles puissent rentrer dans la ruchette, ou enfumer une zone de l’essaim qui s’avère difficile à récupérer.

👉 Une brosse

Un essaim peut se situer sur une surface statique. 

La brosse peut permettre de pousser délicatement l’essaim dans la ruchette ou son seau. 

👉 Option complémentaire : Un pulvérisateur

Certains apiculteurs privilégient la technique du pulvérisateur.

Ce n’est pas une technique obligatoire ou indispensable pour récupérer un essaim.

En pulvérisant de l’eau sur l’essaim, les abeilles butineuses ont tendance à moins voler et vont donc rester auprès de la reine.

Les apiculteurs qui utilisent cette technique pulvérisent à deux reprises :  avant de mettre l’essaim dans la ruchette puis une fois qu’il est rentré dans la ruchette.

Matériel complémentaire

Un essaim peut se situer à différentes hauteurs. En fonction de son positionnement, du matériel supplémentaire peut être utile :

Matériel pour récupérer un essaim au sol

👉 Drap avec une petite planche

Lorsqu’un essaim est à même le sol, ou à quelques centimètres du sol, il est très pratique de disposer un drap sous la ruchette.

L’idéal étant d’ajouter une petite planche en devers entre le sol et la planche d’envol pour que les abeilles rentrent facilement dans la ruchette.

Matériel pour récupérer un essaim en hauteur

matériel essaim en hauteur

Il est courant de retrouver des essaims posés à plusieurs mètres du sol.

Pour des hauteurs accessibles, une échelle ou un escabeau fera très bien l’affaire.

En fonction de l’environnement, il peut être compliqué de tenir une ruchette à bout de bras, à plusieurs mètres du sol. L’alternative étant de pendre un seau ou un paillou. Une fois descendu de l’échelle ou de l’escabeau, vous pourrez alors transvaser le seau avec l’essaim dans la ruchette.

Les essaims aiment se jucher sur des branches d’arbre ou d’arbuste.
Ayez toujours avec vous un sécateur. Parfois il suffit de couper une branche pour récupérer l’essaim dans sa globalité.

Lorsque l’essaim est placé à plusieurs mètres du sol, le cueille-essaim peut être très pratique. Cela permet d’atteindre des hauteurs élevées, sans se mettre en danger.

Il faut compter entre 40 et 100€ pour un cueille-essaim. En récupérant plusieurs essaims à l’année, le retour sur investissement est très rapide.

Soyez prêt

Pour intervenir rapidement et le plus efficacement possible sur un essaimage, il est idéal d’avoir tout le matériel de prêt.

Autrement, faites une petite feuille récapitulative, listant tout le matériel indispensable.

Dès que vous partez sur le terrain, aidez-vous de votre feuille, préparez votre matériel et vérifier que vous avez bien tout pris.

Ne partez pas dans la précipitation.

Il faut arriver serein sur le lieu d’essaimage et dans les meilleures dispositions pour effectuer les bonnes manipulations.

Share This