Sublimateur d’acide oxalique en 2022 : les comparatifs

Le sublimateur d’acide oxalique est un outil pour lutter contre le varroa.
Il existe des sublimateurs pour les apiculteurs de loisirs et professionnels.

Pour vous aider dans votre recherche, voici une sélection des meilleurs sublimateurs.

Qu’est-ce qu’un sublimateur d’acide oxalique ?

Pour rappel, la sublimation est le passage d’un état solide à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide.

Le sublimateur est un appareil qui s’utilise pour les traitements contre les acariens, et notamment le varroa.

Il existe deux types de sublimateurs : à sublimation lente et à sublimation rapide.
Certains d’entre eux sont au gaz, et d’autres électriques.

Un sublimateur à sublimation lente à besoin de plusieurs minutes pour dissoudre et diffuser l’acide oxalique au sein de la ruche.

A sublimation rapide, une trentaine de seconde suffisent pour effectuer le traitement.

Ces deux types de sublimateurs ont chacun leurs avantages et inconvénients.
Nous les verrons plus tard dans le comparatif.

Les alternatives à la sublimation

Avant de vous présenter les différents sublimateurs qui existent, la sublimation n’est pas la seule technique pour traiter à l’acide oxalique. Il y en a deux autres :

la méthode par dégouttement : l’AO est dissoute dans du sirop tiède puis dégouttée directement sur les abeilles, où la grappe d’abeille est majoritairement présente. Une méthode très utilisée par les apiculteurs professionnels.

la méthode par spray / pulvérisation : l’AO est aspergée sur chaque face de cadre de la ruche. Cette méthode est beaucoup plus longue. Elle dure entre 3 et 4 ruches.

Plusieurs études ont été faites pour analyser les résultats des différentes méthodes de traitement à l’acide oxalique. Il semblerait qu’il n’y ait pas une méthode montrant de biens meilleurs résultats qu’une autre.

La sublimation présente l’avantage de ne pas ouvrir la ruche.
La méthode par dégouttement est quant à elle plus rapide.

Chaque apiculteur choisit sa méthode en fonction de ses pratiques apicoles, de ses moyens financiers, matériels, et de la productivité souhaitée.

Qu’est-ce que l’acide oxalique ?

L’acide oxalique est un acide organique d’origine végétale, qui se retrouve dans des aliments comme la betterave ou l’oseille.

Elle se présente sous forme de poudre blanche.

Pour le traitement contre le varroa, l’acide est sublimée par la chaleur.

A son contact, l’acide est puissante et irritante.
Elle est donc considérée comme dangereuse pour l’homme.
Il y a des précautions à prendre, comme le port de gants, de lunettes, de masque et de vêtements étanches.

L’acide oxalique est naturellement présente dans le miel. En respectant les conditions d’emploi, il n’y a pas de résidus dangereux. Il en est de même pour la cire puisque l’acide n’est pas soluble dans les graisses.

Pour se procurer de l’acide oxalique, il faut se rapprocher auprès de son GDSA,  ou d’un vétérinaire. Ceux sont les seules entités autorisées à délivrer ce produit.

Utilisation de l’acide oxalique

Le traitement à l’acide oxalique est décrit comme efficace.
Lorsque le dosage est respecté, il présente peu de danger pour les colonies d’abeille.

Au lieu de vous décrire les étapes de préparation, je préfère vous laisser lire les indications et le mode d’emploi de l’acide achetée.

Une grande partie des apiculteurs effectuent ce traitement au mois de décembre, hors couvain.
L’expérimentation conduite par l’ADA confirme qu’un traitement avec une absence de couvain est plus efficace.

Dans cet article, je vous présente seulement les différents sublimateurs.
Je ne prône ni le pour ni le contre de ce traitement.

Chaque apiculteur est apte de faire son propre jugement et de choisir sa méthode de traitement.

Sublimateur pour apiculteur de loisir

Certains sublimateurs sont conçus pour des apiculteurs disposant de peu de ruches.

C’est principalement dû à la durée du traitement.

En effet, la plupart des sublimateurs d’entrée de gamme nécessitent une durée totale de traitement d’environ 5 minutes par ruche. Un apiculteur professionnel perdrait vite beaucoup de temps.

Ci dessous, vous trouvez trois sublimateurs électriques. Dans chaque cas, il faudra penser à s’équiper d’une batterie pour faire fonctionner le sublimateur sur votre rucher.

Sublimateur à sublimation lente

Sublimateur pour apiculteur professionnel

Lorsque le nombre de ruches devient conséquent, il sera bien plus efficace d’acquérir un sublimateur à sublimation rapide.

En moyenne, le temps de traitement dans la ruche ne dure que 30 secondes.

Pour ces sublimateurs, la température est également régulée, ce qui permet d’intégrer l’AO au bon moment, et d’enchaîner les traitements.

Sublimateur électrique rapide

Une marque italienne peu connue en France mais très réputée : CBE srl.

L’entreprise propose une vraie gamme de sublimateurs à diffusion, très rapide.

Elle garantie la complète sublimation chaude, et d’anti cristallisation, sur tous ces modèles.

Sublimateur acide oxalique à gaz

L’alternative à un sublimateur électrique est le sublimateur à gaz.

Pour cela, seules des cartouches de gaz sont nécessaires.
Par contre, lorsque les températures sont basses, les cartouches peuvent geler.

Même si des études ont démontré qu’un sublimateur électrique a une efficacité un peu plus élevé, le sublimateur à gaz s’avère être une alternative pratique.

Il y a nul besoin d’effectuer de branchement sur son rucher.

Un sublimateur adapté à sa pratique

Un apiculteur de loisir, ou un apiculteur professionnel, trouvera forcément un sublimateur adapté à sa pratique.

Pour un petit rucher, et des moyens limités, un sublimateur à sublimation lente fonctionnera très bien.

Pour une activité apicole plus importante, le sublimateur rapide est à privilégier.
C’est un gain de temps et d’efficacité de travail.

Les sublimateurs éléctriques sont bien plus nombreux sur le marché que les sublimateurs à gaz.

L’efficacité de ce premier a été démontrée. Il ne faut pas oublier que le sublimateur ne suffit pas à lui-même. Il faut avoir sa propre batterie ou groupe électrogène pour le faire fonctionner sur son rucher.

En dosant correctement l’acide oxalique, en positionnant au bon endroit le sublimateur, et en suivant scrupuleusement le mode d’emploi de l’appareil et de l’AO, le traitement par sublimation sera efficace.

Share This